v2Plan de travail 1

"Le Domaine nous a présenté la série complète de ses mercureys 2019. Vieilles Vignes offre la parfaite interprétation de l’appellation : accessible, fruité, mûr et toujours élégant. Les Naugues hausse le ton en termes d’intensité ; c’est un pinot très charnu, remarquablement exécuté, avec une carrure maîtrisée tant en fraîcheur qu’en boisé. Clos l’Evêque, premier cru parmi les plus étendus, s’exprime dans un style très fin et mûr, il a tout pour bien évoluer dans le temps. Les deux versions de Clos des Grands Voyens touchent au sublime : monopole de 4,9 ha, cette pépite du domaine allie perfection de maturité et d’élevage. Sa trame exquise pleine et veloutée, sa concentration naturelle et sa carrure le destinent à une longue garde. Les plus chanceux accéderont à la cuvée Jeanne, 1800 bouteilles issues de ce clos. C’est une étoffe veloutée avec un tissage plus serré, il peut concourir au plus grand vin de l’appellation sur ce millésime."

Guide Vert 2022 ⭐⭐

Télécharger l'article (168.22 kB)

"Mercurey : vin dieu de vingt dieux
La plus grande appellation de la cote Chalonnaise est aussi celle qui a le plus progressé en Bourgogne ces dernières années..."

Jacques Dupont

Télécharger l'article (1.44 MB)

Clos des Grands Voyens 2018 :
Nez très floral, mais sans mièvrerie, associé à un fruité intense et une pincée de poivre cubèbe. La bouche est étirée par une trame acidulée qui emporte les notes de fruits vers un infini radieux. Etincelant est le terme qui résume bien ce vin.

Cuisine et Vins de France – Hors-Série spécial vins / septembre 2021 - Béatrice Delamotte

Télécharger l'article (593.25 kB)

Cuvée Jeanne 2019
Pinot pur, très élégant, floral, bel élevage, quelle pureté !
La bouche est sublime, avec une finale sur la rose.
Note : 95/100

La Revue de Vin de France n°651 juin 2021 - Christian Martray

Télécharger l'article (56.4 kB)

Extrait du dossier Les 100 meilleurs producteurs de Bourgogne :
"Ingénieur de formation, Benoit Eschard a opéré un virage à 180° en 2013 en reprenant le Domaine Jeannin-Naltet, propriété de l'oncle de son épouse. Armé d'une solide passion pour le vin, il s'est formé au lycée viticole de Beaune et n'a pas tardé à se distinguer lors de nos dégustations. Le domaine s'étend sur douze hectares, principalement sur Mercurey, avec trois premiers crus dont le climat Clos des Grands Voyens, un monopole de cinq hectares, fleuron de l'exploitation."

Bourgogne Aujourd'hui n°156 décembre 2020-janvier 2021

Télécharger l'article (710.42 kB)

Benoit Eschard, ingénieur des Arts et Métiers, trouve à 35 ans sa vocation : devenir vigneron. Il décide de reprendre l'ancienne propriété familiale de l'oncle de son épouse en 2013. Une reconversion totale qui passe par un retour sur les bancs du lycée viticole de Beaune. Jeune quadra diplômé, il est conscient que les 9 hectares de vignes dont 7 classés en Mercurey premier cru ont un potentiel unique, à commencer par le Clos des Grands Voyens, un monopole de 5 hectares, le joyau du domaine. Rigoureux et perfectionniste de nature, il arrête les herbicides, maîtrise les rendements, vinifie et isole chaque parcelle puis adapte l'élevage et le choix des fûts en fonction du caractère de chaque cuvée. Repéré plusieurs fois lors de nos dégustations à l'aveugle, ce domaine offre une gamme très cohérente de six vins qui se placent dès aujourd'hui au niveau d'une étoile très méritée.

Le Guide des Meilleurs Vins de France 2021 ⭐

Télécharger l'article (404.47 kB)

Robe cerise de grand éclat. A l’ouverture, les notes de fruits mûrs voire confiturés (cerise, myrtille) se mêlent à quelques senteurs d’épices douces et de tabac blond. L’entrée de bouche, suave et complexe, confirme l’influence d‘un élevage ambitieux mais bien dosé. La charpente se montre ferme et distinguée à la fois, enveloppant les saveurs de noyau de cerise et de cacao. La finale, mêlant profondeur et persistance, confirme l’ambition d’un cru bâti pour affronter sereinement l’avenir.

16.5/20 — At his best: 2020-2025

Vins et Terroirs Authentiques - n°94 - Automne 2020

Clos des grands voyens, 2018 (Mercurey 1ers crus)

Télécharger l'article (155.92 kB)

Benoît Eschard, ingénieur des Arts et Métiers, a décidé en 2013 de reprendre à la suite de son oncle cette ancienne propriété familiale de Mercurey, composée de 8,6 hectares dont 7 classés en premiers crus. Il a redéfini millésime par millésime chacune des étapes de la vigne à la cave pour mettre en avant le potentiel de son vignoble. Avec des progrès constatés sur le millésime 2017, nous élevons d’un cran de domaine dans notre hiérarchie.

Guide Bettane et Desseauve 2020

(millésime: 2017)

Télécharger l'article (576.92 kB)

Virage à 180 degrés.
Benoît Eschard s’est installé au Domaine Jeannin-Naltet en juin 2013. Le commencement d’une nouvelle ère pour cet ingénieur de formation. « J’ai toujours été passionné par le vin mais je n’avais pas envisagé d’en faire mon métier avant que l’oncle de mon épouse me le propose. J’ai finalement saisi l’opportunité et entamé un brevet professionnel…

Bourgogne Aujourd'hui n°139

Télécharger l'article (758.99 kB)

In 2013, after a ten-year career as an industrial optimization engineer, and after taking a viticulture and winemaking course in Beaune, Thierry Jeannin-Naltet’s nephew, Benoït Eschard, took over this 8.6 ha family estate, created in 1858.

Benoît Eschard’s first vintage is a success with this pretty Mercurey with a fine bouquet of white flowers and sweet spices, and a balance of rich body, firm acidity and noble oak. We predict a bright future for both the wine and the winemaker...

Hachette Wine Guide • 2016

Télécharger l'article (191.24 kB)

Benoît Eschard, 36, has been a wine enthusiast since he was a student. Since joining them in 2013, he has been making two traditional eau-de-vie spirits on his in-laws’ 8.5 hectare wine estate in Mercurey. He produces a Marc de Bourgogne and a Fine de Bourgogne from the Pinot Noir, which is also used for the red Mercurey. These two spirits are classified as AOCs. The Marc is more rustic than the Fine as it is produced from the distillation of grape pomace (all that remains of the grapes after pressing: skins, stalks and seeds). Benoît calls on the services of a distiller for distillation. The alcohol from the still is then aged in oak casks, previously used for white Mercurey, for ten years (longer than the required 2-5 years). Like Cognac and Armagnac, the Fine de Bourgogne is made from the distillation of the wine, or more precisely, the fine lees from the wine’s racking. These Fines are typically aged at least 3 years in oak casks before being enjoyed, but are aged for much longer at Domaine Jeannin Naltet.
It is this ageing process that allows the alcohol to slowly evaporate and for the precious liquid to acquire its softness and complexity. The Fine may be "vieille" (3 years), "très vieille" (6 years) or "hors d’âge" (10 years ageing in wood), as is the case of the Fine 2001, which reveals a lovely smooth character with extraordinary notes of cocoa. The Marc 2003 is well-balanced and offers up notes of walnut, curry, dried apricot, toast, toasted almonds and leather. The domaine also produces a Ratafia, a “muted” wine that marries Marc de Bourgogne with juice from the Aligoté grape. "This is a tradition that is tending to get lost because it’s not at the centre of the wine producer’s work. Yet this after-dinner spirit is excellent, after a meal, on long, relaxed winter evenings.”  

Claudine Abitbol, Magazine saveurs (février 2017)

Télécharger l'article (606.03 kB)

Pour visionner notre site, vous devez être en âge légal de consommer de l’alcool selon la législation en vigueur dans votre pays de résidence.