v2Plan de travail 1

Extrait du dossier Les 100 meilleurs producteurs de Bourgogne :
"Ingénieur de formation, Benoit Eschard a opéré un virage à 180° en 2013 en reprenant le Domaine Jeannin-Naltet, propriété de l'oncle de son épouse. Armé d'une solide passion pour le vin, il s'est formé au lycée viticole de Beaune et n'a pas tardé à se distinguer lors de nos dégustations. Le domaine s'étend sur douze hectares, principalement sur Mercurey, avec trois premiers crus dont le climat Clos des Grands Voyens, un monopole de cinq hectares, fleuron de l'exploitation."

Bourgogne Aujourd'hui décembre-janvier n°156

Télécharger l'article (710,42 kB)

Benoit Eschard, ingénieur des Arts et Métiers, trouve à 35 ans sa vocation : devenir vigneron. Il décide de reprendre l'ancienne propriété familiale de l'oncle de son épouse en 2013. Une reconversion totale qui passe par un retour sur les bancs du lycée viticole de Beaune. Jeune quadra diplômé, il est conscient que les 9 hectares de vignes dont 7 classés en Mercurey premier cru ont un potentiel unique, à commencer par le Clos des Grands Voyens, un monopole de 5 hectares, le joyau du domaine. Rigoureux et perfectionniste de nature, il arrête les herbicides, maîtrise les rendements, vinifie et isole chaque parcelle puis adapte l'élevage et le choix des fûts en fonction du caractère de chaque cuvée. Repéré plusieurs fois lors de nos dégustations à l'aveugle, ce domaine offre une gamme très cohérente de six vins qui se placent dès aujourd'hui au niveau d'une étoile très méritée.

Le Guide des Meilleurs Vins de France 2021

Robe cerise de grand éclat. A l’ouverture, les notes de fruits mûrs voire confiturés (cerise, myrtille) se mêlent à quelques senteurs d’épices douces et de tabac blond. L’entrée de bouche, suave et complexe, confirme l’influence d‘un élevage ambitieux mais bien dosé. La charpente se montre ferme et distinguée à la fois, enveloppant les saveurs de noyau de cerise et de cacao. La finale, mêlant profondeur et persistance, confirme l’ambition d’un cru bâti pour affronter sereinement l’avenir.

16.5/20 — Apogée 2020-2025

Vins et Terroirs Authentiques - n°94 - Automne 2020 2021

Clos des grands voyens, 2018 (Mercurey 1ers crus)

Télécharger l'article (155,92 kB)

Benoît Eschard, ingénieur des Arts et Métiers, a décidé en 2013 de reprendre à la suite de son oncle cette ancienne propriété familiale de Mercurey, composée de 8,6 hectares dont 7 classés en premiers crus. Il a redéfini millésime par millésime chacune des étapes de la vigne à la cave pour mettre en avant le potentiel de son vignoble. Avec des progrès constatés sur le millésime 2017, nous élevons d’un cran de domaine dans notre hiérarchie.

Guide Bettane et Desseauve 2020

(millésime: 2017)

Télécharger l'article (576,92 kB)

Virage à 180 degrés.
Benoît Eschard s’est installé au Domaine Jeannin-Naltet en juin 2013. Le commencement d’une nouvelle ère pour cet ingénieur de formation. « J’ai toujours été passionné par le vin mais je n’avais pas envisagé d’en faire mon métier avant que l’oncle de mon épouse me le propose. J’ai finalement saisi l’opportunité et entamé un brevet professionnel…

Bourgogne Aujourd'hui n°139

Télécharger l'article (758,99 kB)

Après une carrière de dix ans en tant qu'ingénieur en optimisation industrielle et après une formation à la « Viti » de Beaune, Benoît Eschard, neveu de Thierry Jeannin-Naltet, a repris les rênes en 2013 de ce domaine familial de 8,6 ha créé en 1858.

Benoît Eschard réussit pleinement son premier millésime avec ce joli mercurey finement bouqueté autour des fleurs blanches et des épices douces, équilibré entre une matière riche, une acidité ferme et un boisé noble. On lui prédit un bel avenir, au vin comme au vigneron…

Guide Hachette des vins • 2016

Télécharger l'article (191,24 kB)

Benoît Eschard, 36 ans, passionné de vin depuis qu'il est étudiant, produit avec passion deux eaux-de-vie ancestrales au domaine viticole de sa belle-famille, à Mercurey, depuis son arrivée en 2013, sur 8,5 hectares. Il s'agit du marc de Bourgogne et de la fine de Bourgogne, à partir du pinot noir, qui produit par ailleurs du mercurey rouge. Ces deux spiritueux sont des appellations contrôlées. Le marc est plus rustique que la fine car il est produit à partir de la distillation du marc de raisin (tout ce qui reste du pressurage des raisins, peaux, rafles et pépins)…

Claudine Abitbol, Magazine saveurs (février 2017)

Télécharger l'article (606,03 kB)

Pour visionner notre site, vous devez être en âge légal de consommer de l’alcool selon la législation en vigueur dans votre pays de résidence.